Le Fouet au couvent

De BiblioCuriosa.
Version du 14 juillet 2017 à 09:48 par Thanalie (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Auteur / Author : Van Rod, Aimé

Titre / Title : Le Fouet au couvent

Éditeur / Publisher : Librairie Artistique et Édition Parisienne réunies

Lieu d’édition / Place of Publication : Paris

Collection / Series : (Collection des Éditions Parisiennes)

Année d’édition originale / First Year of Publication : 1908

Année d’édition / Year of Publication : s.d. [v. 1920?]

Période / Period : XXe siècle / 20th Century, (1900-1909)

Nombre de pages / Number of Pages : 199

Illustrateur / Illustrator : Topfer, G., Smit, Gaston

Illustration : 1 frontispice en couleurs, (4 des) 5 illustrations monochromes hors-texte, bandeaux et culs-de-lampe N&B. / 1 color frontispiece, (4 out of) 5 monochromatic illustrations, some B&W head and tail pieces.

Caractéristiques / Specifications :

Notes : L'édition originale a été publiée par L'Édition Parisienne (Roberts & Dardaillon).

Référence / Reference : Bécourt 35 : Condamné par le tribunal correctionnel de la Seine 17e chambre le 14 octobre 1953 ; condamné par le tribunal correctionnel de la Seine 17e chambre le 25 novembre 1953 puis par la cour d'appel de Paris 10e chambre le 9 juin 1954.

KI: 843.8 V27 f7 1922.

BL: P.C.15.e.10.

BNF: Tolbiac RES P- Y2- 678, Arsenal RESERVE SP 8- RN- 30653 (éd. 1922).

Extrait / Excerpt : Extrait du Fouet au couvent.

Texte intégral avec les illustrations en format PDF en vente chez Eros-Thanatos

Venez voir notre boutique ! Nos ouvrages sont maintenant disponibles en formats PDF et ePub, sur le site des Éditions Biblio Curiosa.

Résumé / Summary : TABLE DES MATIÈRES : I. Où la révérende mère Marie-des-Anges expose la nécessité du fouet pour maintenir les âmes dans la voie du salut. II. De l'apparat avec lequel, bien déployé, la révérende mère sut recevoir la grande Directrice de l'Ordre, et des raffinements de torture qu'elle su inventer en cette mémorable occasion. III. Où la Directrice eut l'occasion de passer une soirée agréable en assistant à un divertissement organisé à son intention et qui soumit les nonnes à une rude épreuve. IV. De la magnifique fête de nuit dont l'abbesse régala la Directrice et des supplices ingénieux dont cette solennité fut illustrée sous la maîtrise de la religieuse sœur Cunégonde. V. A quoi servirent les six jeunes filles dont il a été question dans le précédent chapitre et de quelle utilité elles furent à la noble assistance durant le banquet. VI. Du supplice humiliant et varié que l'abbesse et les dames ses invitées firent subir à Jeanne, tandis que la Directrice et les seigneurs regardaient. VII. Où l'abbesse met à exécution une idée longuement caressée. VIII. Où pour son plaisir, l'abbesse organisa un quadrille de torture où l'on voit passer par les tourments les plus ingénieux et les plus variés plusieurs jeunes filles. IX. Où le suprême de l'épouvante est atteint, puis dépassé. Tout est bien qui finit bien et ne saurait mieux finir que par une fouettée.

"Dans l’ombre et le secret des cloîtres, dans les cellules, dans les dortoirs, les disciplines furieusement brandies claquent et cinglent les jolies novices." Source : Texte intégral du Catalogue de la Librairie Artistique et Édition Parisienne réunies.

Tous droits réservés © Biblio Curiosa 2011. / All rights reserved © Biblio Curiosa 2011.

FCouvent1.jpg FCouvent2.jpg FCouvent3.jpg FCouvent4.jpg