Collin, Raphaël

De BiblioCuriosa.
Version du 25 mai 2008 à 14:51 par Thanalie (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

(Louis-Joseph) Raphaël Collin, né à Paris le 17 juin 1850, décédé le 20 ou 21 octobre 1916 à Brionne. Peintre français. "Élève des peintres Bouguereau et Cabanel aux Beaux-Arts de Paris, il se spécialise dans les nus et des portraits en plein air « qu’il brosse avec grand soin, dans une paelette claire et nacrée » (Schurr). Membre du comité de la Société des Artistes Français et du Conseil Supérieur de la Manufacture de Sèvres, il fut nommé professeur aux Beaux-Arts et enseigna également dans les années 1913 au Cours Desjeux, Académie de peinture pour jeunes filles, 108, rue du Bac. On lui doit des panneaux muraux à la Sorbonne, à l'Hôtel de Ville et à l'Opéra Comique."

Source : Marcus Osterwalder, Dictionnaire des illustrateurs (1890-1945), Ides et Calendes, 1992.

Dans notre catalogue / In our catalogue

Daphnis et Chloé